Accueil

Présentation

Fcts statutaires

Actualités

Infos pratiques

Contactez-nous

 

Accéder
à nos bureaux

Tracez votre itinéraire vers nos bureaux

• ARLON

• LIBRAMONT

 

 

Editorial janvier 2017


Enseignement obligatoire organisé par la FW-B


Appel aux candidats temporaires et temporaires prioritaires


Attention : en ce qui concerne les candidatures de temporaires prioritaires, les emplois vacants seront publiés au Moniteur belge et sous forme de circulaire quelques jours après le lancement de l’appel. Il convient donc d’attendre la publication avant d’introduire sa candidature, en particulier pour connaître la nature des emplois complets vacants ou incomplets vacants. Il existe également, pour les camarades candidats TP, la possibilité de solliciter une désignation dans des emplois non vacants mais disponibles, c’est-à-dire occupés par un temporaire toute l’année scolaire précédente et également occupé par un temporaire au cours de cette année, réputé désigné jusqu’au 30 juin.
Pour le reste, les mêmes conseils restent de mise, que ce soit pour le plein exercice ou pour la Promotion sociale (l’appel sera encore décalé pour des raisons techniques).


Deux situations particulières : les membres du personnel définitifs qui souhaitent changer de fonction, peuvent postuler valablement pour autant bien sûr qu’ils possèdent également le titre requis.


Le deuxième cas particulier concerne les étudiants en dernière année des catégories pédagogiques et des universités. Ils peuvent également introduire leur candidature valablement, en joignant dès que possible, toujours par recommandé, leur attestation de réussite.

La candidature est à renouveler chaque année, l’Administration ne signale pas systématiquement aux agents s’il manque des documents, or une candidature n’est valable que si elle est tout à fait complète, il est donc impératif de se procurer rapidement l’extrait du casier judiciaire exigé.


Attention : il est envisagé que plus aucun retard ne soit admis dans la transmission de l’extrait du casier judiciaire modèle 2.
Il est donc impératif de le transmettre avant le 31 janvier, sous peine de voir sa candidature entachée de nullité.


Comment sont établis les classements ?
La priorité est accordée successivement aux candidats :
1) Qui disposent d’un titre pédagogique en rapport avec la fonction à conférer (en référence à l’article 17septies du 22 avril 1969 – branches apparentées).
2) Aux candidats qui possèdent un titre pédagogique.
3) Aux candidats qui apparaissent dans le classement des temporaires prioritaires.
4) Le candidat qui fait l’objet d’une demande motivée du chef d’établissement et qui a presté l’année précédente.
5) Le candidat proposé par le chef d’établissement au vu de l’urgence à pourvoir aux postes disponibles.
6) Les candidats s’étant fait connaître auprès du service des désignations de l’Administration générale des personnels de l'Enseignement (AGPE), en favorisant les candidats pouvant justifier d’une expérience dans l’Enseignement de la FW-B et en cas d’ex-æquo de durée, de celle-ci, avec l’âge comme critère ultime.


Il convient d’être attentif également au fait qu’en vertu du décret du 12 mai 2004 certains membres du personnel de la FW-B ont la possibilité de valoriser en partie les jours prestés en tant qu’APE ou ACS dans l’Enseignement de la FW-B.
Ne pas oublier donc de remplir l’annexe reprenant les états de service effectués dans ce cadre.


En résumé, les mesures indispensables à prendre afin de bien gérer sa carrière de temporaire sont les suivantes :
- Conserver une copie du dossier transmis et surtout le récépissé du dépôt de la candidature par envoi recommandé à la poste (preuve de l’expédition et de la date).
- Conserver les récépissés de dépôt des candidatures introduites antérieurement.
- Bien réfléchir aux choix faits en matière de fonctions, de zones sollicitées et des types d’enseignement acceptés ou non (internat, home d’accueil permanent, enseignement spécialisé…).
- Il est indispensable de respecter les formes et les délais.

 

MESSAGE IMPORTANT

Demande de changement d’affectation – Enseignement de plein exercice – Fonctions de recrutement (FW-B)

En application du décret du 28 février 2013, et suite à la publication des emplois vacants au Moniteur belge début janvier, les demandes sont à introduire non plus en janvier mais bien dans le courant de la première quinzaine de février, de plus les demandes devront obligatoirement être accompagnées d’un document justificatif qui atteste du bien fondé de la motivation (une composition de ménage, un certificat médical, une promesse d’achat, un document IDS, un CF2 qui prouve une garantie traitement incomplète…).

 

En ce qui concerne les changements définitifs, seuls les emplois publiés au Moniteur peuvent être utilisés. Il est également possible d’obtenir un changement dans un emploi non vacant, mais disponible, nous n’avons pas obtenu la publication de ce type d’emplois par contre et contrairement à l’an dernier, les commissions d’affectation en auront connaissance et pourront donc faire des propositions en toute connaissance de cause.

 

Le candidat au changement est tenu à un envoi par recommandé à l’Administration ainsi que par un envoi ordinaire, soit au Président de la commission zonale d’affectation concernée, soit s’il s’agit d’un changement de zone, au Président de la Commission interzonale (la liste et les adresses accompagneront la circulaire).

 

Les Commissions examinent les différentes demandes bien sûr en fonction des possibilités, mais également en fonction des motivations exprimées lorsqu’il s’agit de départager plusieurs candidats qui « ciblent » les mêmes établissements.

 

Les critères sont, sans hiérarchie : le rapprochement du domicile, le passage d’une garantie traitement incomplète à une garantie complète, la précarité de l’emploi que l’on souhaite quitter (perte partielle de charge IDS ou perspective de disponibilité par défaut d’emploi SDS), en outre le fait d’être dans un établissement qui bénéficie de l’encadrement différencié (ex. D+) depuis plus de 10 ans donne une priorité absolue. Même s’il s’agit d’un changement de zone, l’agent verra sa demande examinée avant une demande au sein de la même zone. Enfin, les Commissions utilisent également la comparaison des anciennetés de service.

 

Attention : les commissions ne font que des propositions au ministre. Celui-ci peut ne pas suivre un avis. Dans ce cas il est cependant dans l’obligation de motiver son refus.

 

Comme évoqué précédemment, il est possible de solliciter et donc d’obtenir éventuellement une nouvelle affectation dans un emploi non vacant mais disponible, dans ce cas il s’agit d’un changement provisoire qui ne pourra devenir définitif que si un emploi devient vacant au sein de l’établissement dans la fonction concernée. Contrairement aux fonctions de promotion, il n’existe qu’une seule date possible pour opérer la transformation : le 1er septembre de chaque année scolaire. Par contre, s’il n’existe pas de possibilité de transformation, l’agent restera administrativement attaché à son école d’origine pendant 2 ans, par la suite son emploi pourra être utilisé dans le cadre des opérations statutaires habituelles, il y a donc un risque de se trouver en disponibilité par défaut d’emploi et donc d’être par la suite réaffecté dans un autre établissement pas nécessairement souhaité.

L’autre risque concerne la situation pécuniaire. En effet, les membres du personnel peuvent solliciter des emplois à prestation incomplète en précisant le nombre d’heures minimum souhaité, dans ce cas la garantie traitement est réduite à due concurrence si au 1er septembre suivant l’agent compte la moins grande ancienneté de service au sein de l’établissement dans sa fonction et dans tous les cas, entre le 1er juillet et le 31 août.

 

 

 

Remarque : cela peut paraître évident pour certains, mais nous connaissons des situations problématiques tous les ans qui nous amènent à préciser deux choses :

 

- le fait d’obtenir un changement d’affectation implique de renoncer totalement aux heures dans l’école d’origine (définitivement ou temporairement) ;

 

- on ne peut demander à changer que dans un seul établissement en affectation principale, par contre il est possible d’introduire une demande d’extension de nomination dans un autre établissement en février.

 

Attention : comme tous les ans, de nombreux membres du personnel ont voulu renoncer à leur changement d’affectation, ce qui a provoqué un refus pratiquement systématique de la part du Cabinet ! Il est donc conseillé de se renseigner un maximum sur les conditions de travail dans les établissements sollicités (attributions, moyens de transport, implantations…).

 

CGSP - Enseignement : Régionale du Luxembourg

 

ARLON
80, rue des Martyrs - 6700 Arlon
Tél : 063 / 23 01 00
Fax : 063 /22 82 10

LIBRAMONT
13, rue Fonteny Maroy
ZI de Flohimont - 6800 Libramont
Tél : 061 / 53 01 77 - Fax: 061 / 41 63 66

Espace administrateurs

© 2014
JMTGPRAHICS

)